J'ai débuté la photographie lorsque j'avais une dizaine d'années. Le seul but était de conserver un souvenir des rencontres, des moments vécus et des lieux traversés, pour le partager ensuite, souvent comme support ou illustration d'un récit.

Aujourd'hui, photographe amateur, j'essaie d'aller au-delà, afin de retranscrire ce que je ressens, ce que je souhaite suggérer et tenter ainsi de figer un soupçon d'Art au travers d'une image (fixAfoto). La démarche, moins évidente, peut paraître inaccessible. Mais n'est-ce pas une bonne chose ? Je pense que oui : l'idée est bien de donner de l'espace à sa progression photographique, une perspective à la modeste démarche artistique.

Mes deux vies photographiques correspondent peu ou prou à l'abandon de l'argentique, au profit du numérique. Par sa simplicité, sa rapidité et sa souplesse, de la prise de vue au développement du raw, le numérique a facilité les tentatives nouvelles et libéré le champ des possibles...

C'est avec le numérique aussi que j'ai eu envie de partager mes photos via ce site, au travers des galeries du portfolio. Ces images sont le témoin de ma vision, de mes voyages, la traduction d'un ressenti, j'espère qu'elles vous plairont. Déclenchement d'une fraction de seconde et pourtant un périple dans l'espace et dans le temps...

Bonne visite.
Nico


Appareils photo d'hier :

Mon père m'a offert mon premier appareil quand j'étais enfant : un Gomz Lubitel 2 - format 6x6 cm. C'est un modèle Russe très répandu à visée verticale. Aucune mesure de la lumière, il fallait donc le faire pour chaque scène avec une cellule indépendante et fixer les bons réglages du diaphragme et de l'obturateur...parfait pour apprendre ! J'ai eu ensuite un compact automatique, le Minolta 16 MG format 16mm. Mon premier reflex argentique 24x36 fut le Minolta XD-5 monté avec le lumineux Minolta MD 50mm f/1.4. Focus manuel, pratique et léger. Il fut suivi du Nikon F601M focus manuel, puis du Nikon F601 AF autofocus, ce dernier m'ayant souvent accompagné sur les volcans avec l'objectif Sigma 28-70mm f/2.8 ZEN.
Mon premier appareil numérique fut le Fujifilm S100FS, très bon bridge expert, focale 28-400mm, il ouvrait à f/2.8. Mon premier reflex numérique fut le Nikon D300S format APS-C, un bon boitier expert, véloce et à l'ergonomie soignée. Trois objectifs ont accompagnés ce boitier : le Nikon AF-S VR 16-85mm f/3.5-5.6G ED, c'est un transtandart de qualité correcte, le Tokina AT-X 11-16 f/2.8 PRO DX, au très bon piqué (sauf dans les coins) et l'excellent Nikon AF-S VR 105mm f/2.8G IF ED micro, au piqué fabuleux et au magnifique bokeh. J'utilise toujours aujourd'hui ce dernier objectif.



Appareils photo d'aujourd'hui :

Actuellement j'utilise l'excellent boitier pro Nikon D800 , son capteur a une excellente dynamique. Pour moi, une franche montée en gamme et un retour au format 24x36 après plus de 10 ans, un réel plaisir ! Il est accompagné du Sigma 35mm f/1.4 DG HSM Art, de très haute tenue et du célèbre Nikon AF-S VR 105mm f/2.8G IF ED micro. J'ai aussi le compact expert Sony RX100 avec son objectif fixe Zeiss Vario-Sonnar T* 10.4-37.1mm f/1.8-4.9. Malgré sa petite taille, les photos de ce compact sont surprenantes de qualité. J'utilise aussi le flash Nikon SB900.